Accueil historique  

Accueil Nemeton 

lignées apostoliques  


 premiers chrétiens
en Bretagne 



  L'antique église
celtique et
sa restauration 1 



  L'antique église
celtique et
sa restauration 2 



 L'antique église
celtique et
sa restauration 3 



 naissance de
la lignée d'Avallon 





L'ANTIQUE EGLISE CELTIQUE ET SA RESTAURATION


Monographie rédigée par l'évêque ILTUD, responsable de l'église celtique en Bretagne.(Suite)



NOTES DE L'EDITEUR :

  1. Joseph d'Arimathie (ou Arimathée, Grec Arimathaia, hébreu Armatha) : riche homme (Mat. 27, 57) qui donna son tombeau pour mettre la corps de Jésus (Jean 19, 38, 41).
  2. Avalon : les anglais l'appellent Glastonbury. Ils orthographient le nom celtique avec un seul « l » (gallois afallon -pron. 'Avalon'-), breton Avallon : « Pommeraie »).
  3. Taliesin (gallois : « front beau ») : l'un des plus abondants écrivains gallois des premiers temps du christianisme, avec Aneurin et Llywarch Hen. Gildas : surnommé l'Albanien, natif d'Ecosse, moine à l'abbaye de Glastonbury. Ne pas le confondre avec Gildas (en breton Gweltaz), gallois, fils de Nau, disciple de S. Iltud, fondateur de l'abbaye de Rhuys (« la très belle ») en Bretagne, qui écrivit «  De Excidio Britanniae », racontant les malheurs de la Bretagne dus à l'invasion des Saxons. Ce Gweltaz a été nommé « le Sage ». Fête le 29 janvier;
  4. Aristoboulos : Fête le 15 mars.
  5. « Saluez ceux de la maison d'Aristoboulos »(Romains 16, 10)
  6. Les noms des saints celtiques sont restés attachés aux, noms de paroisse bretonnes (ex : Laniltud, « fondation (de) Iltud ») un calendrier des saints celtiques a été publié, en breton par un prêtre de l'église celtique : Goueler kelt, Preder, 1970.
  7. Kildare (irlandais Cill-dara, « Eglise des chênes ». une abbaye y fut fondée, au Ve siècle par sainte Brigitte dont la vie est obscure. Elle est en fait un clivage avec Brighid « déesse » de la fructification. Fête le 2 février.
  8. Adrien IV : pape de 1154 à 1159. De son vrai nom, Nicolas Breakspear ; né à Abbat's Langley (Hertforshire). Ce fut le seul Pape de Rome d'origine anglaise.
  9. Sainte Brigitte de Kildare : voir note 7
  10. Iona : très célèbre abbaye des côtes de l'Ecosse. Elle fut fondée au sixième siècle par saint Colomba ou Colmeille (Colombe de l'église- ne pas le confondre avec Colomban, fondateur de Luxeuil et par l'intermédiaire de ses disciples, d'une centaine d'abbaye en Europe, +615).
  11. Mar : titre d'origine syriaque (hébreu 'Maré', araméen 'maran') signifiant « seigneur ».
  12. Mar Georgius : patriarche actuel d'Avalon Glastonbury, auteur de plusieurs ouvrages théologiques, ami du défunt Athénagoras, patriarche de Constantinople.
  13. Tugdual : ce nom est ainsi orthographié d'usage en français, par suite d'une coquille , pour Tudgwal, breton moderne Tual. Premier abbé évêque de Tréguier (VIe siècle).
  14. Sa Blancheur : nom pris par Mgr Tugdual, par suite de la traduction du breton « E Wenned » (i.e. « blancheur spirituelle », différent de gwennder « blancheur matérielle »).
  15. Liturgie néo-celtique : n'a été éditée qu'en breton (épuisé).
  16. Colomba : v. 10. Né dans le Donegal (Irlande) en 521. Disciple de S. Finnian de Moville et de S. Finian de Clonard. Il fonda aussi une centaine de monastères. +597.
  17. Filid : ou mieux file, celt. Veles, « voyant », l'une des catégories de sages, chargés de l'étude de la nature, de la langue, de la littérature et du droit. Fondateurs d'écoles.
Retour au début